1

Comment se libérer de la colère.

Comment retrouver de l’énergie en libérant sa colère

Définition

Wikipedia

En psychologie, la colère est considérée comme une émotion secondaire à une blessure physique ou psychique, un manque, une frustration.

Elle est l’affirmation de sa personne et sert au maintien de son intégrité physique et psychique, ou alors elle est l’affirmation d’une volonté personnelle plus ou moins altruiste. Une colère saine est sans jugement injuste sur autrui.

Pourquoi est-ce important de se libérer de sa colère ?

« Sachant que tout ce qui ne s’exprime pas s’imprime, il est souhaitable de favoriser l’expression au-delà de l’émotion ou du retentissement cette pratique permettra d’eviter quelques somatisations, du stress et de l’angoisse » Jacques Salomé.

La colère, ennemie, elle nous pompe notre énergie, génère de l’angoisse, des ruminations, perturbe notre bien-être notre santé mental et physique (de la colère emmagasinée depuis de nombreuses années peut déclencher des maladies graves).

La colère, amie, c’est notre voyant rouge, notre baromètre pour nous guider dans la vie. Lorsque nous la ressentons, il est extrêmement important de la reconnaître pour pouvoir ensuite s’en libérer. Et ainsi de nouveau être une personne libre et joyeuse.

Derriere la colère réprimée se trouve la tristesse, cette colère rentrée provoquera tôt ou tard la dépression.

Il est donc vraiment très important d’exprimer sa colère régulièrement. Si il est difficile pour nous de l’exprimer en public, ou directement à la personne concernée, il est tout à fait possible de l’exprimer seul dans l’intimité de sa maison. Je dirai même que c’est la meilleur façon de le faire. Crier sur un ami, parent, collègue, conjoint… ne sert en général pas à grand-chose et ne fera que nous renforcer dans cette colère.

Le premier exercice très simple que l’on peut faire très régulièrement est de taper sur un coussin, le corps se libère ainsi des tensions accumulés par la colère et le mental retrouve la paix.

 

Exercices artistiques simples pour se libérer de la colère.

Comme vous l’avez compris, il est essentiel d’exterioriser sa colère, la joie est juste derrière. Se débarrasser du petit ou gros nuage pour enfin sentir les doux rayons du soleil.

L’art therapie est merveilleuse pour cela.

Dessine ta colère.

Je vous propose 2 exercices extrêmement puissants.

La colère enfouie depuis longtemps,

Pour libérer et extérioriser une colère enfouie en vous depuis longtemps, depuis l’enfance peut-être, envers quelqu’un qui vous a fait du mal, une situation injuste que vous avez vécue, une blessure psychologique ancienne mais qui continue à vous faire souffrir dans le présent.

L’exercice que je vous propose est très puissant extrêmement efficace, je l’ai testé, vous verrez la libération est spectaculaire.

Je vous explique, nous allons tout d’abord reconnaître notre colère lui faire de la place. Pour cela, nous allons utiliser un beau support, une toile de peinture blanche (vous pouvez en trouver dans tous les magasins de loisirs créatifs, prenez-la d’une bonne taille, toile de coton, la moins chère). Nous allons utiliser de la peinture acrylique, prenez toutes les couleurs, jaune, rouge, bleu, vert, blanc et noir. Vous pourrez ensuite faire tous les mélanges dont vous aurez besoin et obtenir les couleurs souhaitées.

Prévoyez du temps, 1 à 2 heures, un moment pour vous, ou vous serez seul, sans distraction extérieur (pas de téléphone, TV….), dans un endroit au calme, où vous êtes bien.

Installez votre toile face à vous, votre peinture, pinceaux et de l’eau.

Respirez, reconnectez-vous  à votre colère, puis sans réfléchir, allez y, dessinez, peignez votre colère, ne censurez rien, n’interprétez  rien. Laissez votre main et votre corps s’exprimer. Votre corps n’attend que cela que nous lui permettions de nous libérer de ce qui l’entrave depuis si longtemps. Vous pouvez utiliser vos mains pour peindre, allez-y, c’est bien. L’exercice peut beaucoup nous brasser nous vider, c’est normal. Vous allez vous sentir tout d’un coup plus serein mais aussi épuisé. C’est à ce moment-là que vous saurez que votre tableau est terminé. Tout a été exprimé au sujet de cette colère.

Mettez-le de côté, cachez-le, il ne concerne que vous.

Vous y reviendrez dans un 2 ème temps, quand vous serez prêt pour la 2 ème partie du processus.

Voici ce qui s’est passé pour moi, le lendemain, une fois seule chez moi, lorsque j’ai revue mon tableau, j’ai ressenti du dégoût et la colère est remontée d’un coup, sans même réfléchir, j’ai pris mon tableau et avec des ciseaux, j’ai transpercé mon tableau à plusieurs endroit, je l’ai découpé, déchiré, détruit et jeté. Moi qui suis d’un naturel plutôt calme et posé, je ne me suis pas reconnue. Cette 2ème partie peut sembler un peu violente et en même temps, elle est essentielle et tellement libératrice. Vraiment, j’ai ressenti une libération par rapport à ma colère d’enfance, un avant et un après.

Pour un grand nettoyage intérieur, je vous encourage vivement à faire cet exercice. Dites-moi dans les commentaires comment cela s’est passé pour vous.

 

Les petites colères quotidiennes.

Tout simplement, dessinez votre colère sur une feuille de papier, avec un stylo, des feutres…. peu importe. Une fois terminé déchirez votre feuille en mille morceaux et hop à la poubelle. Vous pouvez aussi brûler votre papier.

Ce petit exercice est à faire régulièrement, tous les jours, toutes les semaines à vous de voir. Le tout est de ne pas laisser les tensions de la colère s’accumuler en vous.

Ce que j’en pense

Il est important et vital d’extérioriser sa colère, finalement peu importe la façon que l’on choisit, taper sur un coussin, pratiquer l’eft, moi j’ai choisi le dessin parce que c’est mon élément. Symboliquement je trouve le geste de dessiner sa colère puis de la laisser partir en détruisant notre tableau ou dessin très puissant.

Je vous encourage à tester, cela peut même devenir un rituel hebdomadaire, journalier en fonction de vos besoins. Vous devriez très rapidement sentir un meilleur état d’être et vous allez retrouver une belle énergie.

Racontez moi dans les commentaires si cet exercice vous aura aidé.

Je vous souhaite le meilleur, pour un monde plus beau et coloré.

Virginie Vezie
 

Click Here to Leave a Comment Below 1 comments